© 2014 Samadhi Sàrl/ conception graphique Benjamin Ferrero

  • Twitter Clean

Follow me on Twitter

  • w-flickr
Sommeil yogique

Nul besoin d’être pratiquant de yoga postural pour expérimenter le yoga nidra. Il se pratique allongé, avec un coussin sous la tête.

Et il s'adresse à tous. 

 

Cette puissante technique de méditation trouve sa source dans la nuit des temps, à l'origine du tantrisme.

À ce titre, yoga nidra est considéré comme "père et mère" de la plupart des techniques naturelles de relaxation.

Cependant, et selon plusieurs études réalisées en laboratoire, aucune ne semble l'égaler.

Il est scientifiquement prouvé que notre système immunitaire s’en trouve renforcé : corps et mental se défendent mieux face aux agressions de notre vie moderne.

Les effets positifs du yoga nidra sont légion. On les reconnaît en particulier dans les cas de stress négatif, anxiété, insomnie, irritabilité, angoisses, burn-out, dépression, troubles émotionnels, instabilité, douleurs chroniques. Et ainsi de suite...

 

Ce yoga mental (raja-yoga), dont la visée est de dénouer la triple tension physique, mentale et émotionnelle, emmène à coup sûr le pratiquant vers un état d’extrême détente.

Le contact direct avec les facettes profondes de sa propre personnalité est permis lors de la pratique de yoga nidra.

Ainsi, des séances régulières amènent une plus grande connaissance

de soi-même.

 

Bien plus que cela, yoga nidra est un moyen de transformation intérieure permettant au besoin d'envisager l'existence sous un jour nouveau. 

 

Et si pour vous tout va déjà très bien, le yoga nidra vous permettra de maintenir cet état de bien-être. Et de l’augmenter.

Les ondes du rêve

 

Yoga nidra a pour objectif d'emmener le pratiquant aux confins

de la veille et du sommeil, dans un état appelé "crépusculaire".

 

Dans le sommeil habituel, lors de la phase de rêve, nous ignorons que nous rêvons. À l'inverse, pendant yoga nidra, le pratiquant reste conscient de ses rêves. C'est la raison pour laquelle il importe de ne ps succomber au sommeil et de demeurer bien éveillé tout au long de la pratique.

 

Etats modifiés de conscience

 

Schématiquement, notre encéphale produit 4 types d'ondes, en fonction de son activité.

 

  • Les ondes beta sont les ondes de la veille. Nos yeux sont ouverts et nous sommes tournés vers l'extérieur, prêts à agir ou dans l'action.

 

  • Les ondes alpha sont celles de la relaxation ou de l'endormissement. Plus lentes que les précédentes, ce sont les ondes du "regard tourné vers l'intérieur". Nos yeux sont fermés, nous sommes détendus.

 

  • Les ondes delta sont les ondes du sommeil profond, lors du sommeil sans rêve. Il n'y a aucune conscience.

 

  • Les ondes thêta sont les ondes que notre cerveau produit lorsque nous rêvons, au cours de la phase de sommeil dite "REM" ou Rapid Eye Movement.

 

Pendant yoga nidra, notre cerveau passe rapidement des ondes beta (veille) aux ondes alpha (endormissement). Puis, avec un peu de pratique, nous glissons sans peine dans un état de conscience modifiée où, tandis que nous maintenons vigilance et lucidité, intervient dans notre cerveau le cycle des ondes thêta (rêve). Ainsi, le rêve devient conscient.

 

Et progressivement, avec yoga nidra, nous parvenons à orienter nos rêves. 

 

Alors, apprenons à rêver!

Sankalpa

 

 

Sankalpa signifie "souhait, résolution, voeu". Il s'agit précisément d'un voeu que l'on formule pour soi-même, pour sa vie.

 

Dans le yoga nidra, le sankalpa prend la forme d'une brève affirmation. Elle sera répétée mentalement à différents moments de la pratique.

 

De nature positive, la phrase est conjuguée au présent. Elle peut tendre à acquérir une qualité, éliminer un conflit intérieur ou réaliser une ambition.

À titre d'illustration, trouvez ici quelques sankalpas possibles:

" Je suis heureux " ou " Je trouve un travail que j'aime et pour lequel je suis bien rémunéré " ou "Je guéris " ou, toujours au chapitre de la santé,

" Je suis en excellente santé physique et mentale " ou " Je reste calme en toutes circonstances " ou " Je partage ma vie avec quelqu'un que j'aime et qui m'aime " , etc.

 

L'idée est de choisir soigneusement son sankalpa, de n'en avoir qu'un seul. Et de le conserver jusqu'à ce qu'il soit réalisé. Ou que les évènements de l'existence en appellent un autre.

 

Veillez à ne pas divulguer votre sankalpa: il s'agit d'une affaire confidentielle entre vous et vous-même.

 

 

 

 

"Semez une pensée

Vous récolterez une action

Semez une action

Vous récolterez une habitude

Semez une habitude

Vous récolterez un caractère

Semez un caractère

Vous récolterez un destin".

 

Swami Sivananda

Rotation de la conscience

 

 

D'anciens traités tantriques relatent que des divinités ont élu domicile dans le corps. Et qu'elle s'y sont endormies. Par divinités, ces traités désignent des énergies physiques et psychiques. 

 

Pour les éveiller, il conviendrait, toujours selon ces traités, de porter attention à chacune des parties du corps, tour à tour.

La rotation de la conscience est une technique spécifique de yoga nidra.

Elle consiste à faire voyager la conscience avec une systématique rigoureuse dans toutes les parties du corps.

 

Avec un peu d'habitude, il devient aisé de pratiquer par soi-même, sans le suport d'un enregistrement ou d'une guidance, la rotation de la conscience dans les différentes parties du corps. 

 

Alors, à vous d'éveiller les divinités!

Swami Satyananda

 

 

D'abord disciple de Swami Sivananda de Rishikesh, en Inde, Swami Satyananda a créé à Munger la célèbre "Bihar School of Yoga".

 

En 1956, se fondant sur une technique millénaire du yoga tantrique, il réactualise et systématise la technique du yoga nidra.

 

Yoga nidra est aujourd'hui pratiqué selon ses enseignements dans le monde entier. 

 

C'est précisément cette technique rigoureuse que Blaise Angel propose dans ses cours et ses workshops. 

Ainsi que dans les albums "yoga nidra a", "yoga nidra b", "yoga nidra c" et "yoga nidra d".

 

E-Boutique : Ici.

 

Cours : Ici.

 

Formations personnelles : Ici.